Palais des ducs de Bourgogne

Des murailles fortes, un palais imposant et tortueux, des clochers et beffrois innombrables... De très loin le voyageur devine que la Cité de Dijon est le siège d'un puissant et riche duché.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Informations sur la coopérative

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sturn
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 2741
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Informations sur la coopérative   Mar 2 Nov - 7:14

Bonjour.
La Coopérative Viticole Bourguignonne (CVB) est une association regroupant les cavistes et vignerons de Bourgogne, ainsi que toutes autres personnes, dans le but de promouvoir, développer et exporter les métiers et les produits de la filière viticole.
Elle permet aussi de mettre en relation les différents métiers de la filière viticole.
Pour être membre de la CVB il faut être vigneron et/ou caviste bourguignon et avoir signé le serment de la coopérative.

Si vous avez des questions n'hésitez pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-virloinval.bbactif.com
CaptainRad
Logorrhéique
Logorrhéique
avatar

Nombre de messages : 520
Localisation : Tonnerre
Date d'inscription : 20/03/2006

MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   Mer 3 Nov - 8:57

Un des problèmes centraux des cavistes, c'est de trouver des tonneaux abordables. Ils sont rarement à moins de 12 écus en Bourgogne quand on les trouve facilement à 10 de l'autre côté des frontières. Si on veut vendre notre vin pas cher, est-ce que les charpentiers Bourguignons seront mis aussi à contribution ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Della
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 2221
Localisation : Bourgogne
Date d'inscription : 26/06/2009

MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   Mer 3 Nov - 10:50

Cela faisait longtemps que ce projet traînait.
Plusieurs fois, elle avait proposé son aide, elle avait même proposé du vin mais...les réponses avaient été négatives à chaque fois. Délit de sale caractère ? Possible...

Della poussa la porte de cette fameuse coopérative, elle en fit le tour...


Bonjour Sturn.

J'ai quelques questions en effet.

Je viens de voir le prix de rachat du vin.

Citation :
La Coopérative rachète le vin au prix ducal, soit 89 écus
Je me demandais si c'était une blague ?
Le vin, comme tous les autres produits dits de luxe sont des produits...de luxe.
Leur prix, selon moi, ne devrait jamais être bradé. C'est une erreur, cela a de fortes conséquences sur l'ensemble de l'économie d'un duché que de vouloir mettre des prix au plus bas, constamment.
Des offres ponctuelles, des grandes foires du vin où les prix sont alléchants, oui, je crois que c'est très intéressant.
Mais pas en faire une habitude.
Ces produits - donc pas seulement le vin mais l'huile aussi ou les fromages - sont réservés à une certaine classe sociale. Ces gens sont...riches ou pour le moins aisés...qu'ils mettent donc le prix. Cela permettrait aux cavistes - ou autres artisans de la même veine - de mieux vivre, de dépenser plus et donc de relancer une partie, certes petite mais combien importante, de l'économie générale...Produits de bouche, vêtements...tout cela s'en ressentirait.

Tel que ton prix est proposé là...cela revient à quelque chose comme 8,6 écus par jour de gain.

Regarde...
3x16 pour les embauches =
48
on récolte 26 livres, ce qui permet 4 tonneaux de vin.
4x12.5 pour les tonneaux (prix actuel) =
50

50 + 48 = 98 écus de frais pour 4 tonneaux (sur 30 jours, précisons-le puisque une seule récolte par jour).

si je vends les 4 futs à 89 écus, cela me fait 4x89 = 356 écus desquels je retire 98 écus, il me reste 258 écus.
258 écus que je divise par 30 = 8,6 écus / par jour
Ajoutons à cela une rentrée quotidienne de 15 écus (travail à la mine), cela nous donne 23.6 écus par jour...Le même salaire que n'importe quel autre artisan ! Ce qui est grotesque ! N'oublions quand même pas que pour être artisan de luxe, il a fallut investir le double d'un autre artisan dans notre commerce(*)...
Non, vraiment, Sturn...je ne comprends pas l'intérêt de prix aussi ridicule.
Tout le monde y perd...le caviste comme le duché...


(*) il faut détruire une échoppe IG pour pouvoir accéder à une échoppe de luxe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umondel
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré


Nombre de messages : 2561
Localisation : Au paradis
Date d'inscription : 21/04/2009

MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   Mer 3 Nov - 11:41

Je vais te répondre car Sturn ne pourra se rendre dans ce salon d'accueil avant demain, je crois.

Les vins sont rachetés 89 écus par la Coopérative, car ils sont principalement destinés à l'exportation, le marché bourguignon étant peu ou prou saturé.

Dans ce contexte, le prix final est évidemment toujours soumis à négociations, mais depuis un certain temps, force est de constater que les Élites ici et là sont devenus fort désargentés...

Enfin, si nous prenons en compte que le raisin se trouve vers 9,50 écus, et le tonneau vers 11 écus, ce prix de vente engendre un bénéfice de 21 écus (ne pas confondre vigneron et viniculteur !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaiche
Langue pendue
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 345
Localisation : Sémur
Date d'inscription : 08/09/2009

MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   Mer 3 Nov - 15:55

Passant par la pour se rendre au conseil municipal, Flaiche aperçu une porte grande ouverte, ce qui en soit n'avait rien d'étonnant, sauf si l'on considérait que celle ci ne l'avait jamais été d'autant qu'il puisse se souvenir.
Pénétrant discrètement dans la salle, ne voulant pas déranger une éventuelle réunion importante, il entendit quelques propos qui le poussèrent à participer lui aussi au débat.


Si vous me le permettez, je ne sais si je suis le bienvenu en ce lieu mais la curiosité étant plus forte, je me suis permit d'entrer et ai entendu vos propos, auxquels j'aimerais ajouter quelques précisions.

Votre calcul dame Della contient une petite erreur. Un caviste produisant 4 tonneaux de vin chaque mois ne pourra durant les jours ou il travaillera à son échoppe aller en plus à la mine, vous ne pouvez donc comptez 15 écus sur 30 jours en plus de bénéfices de la production.

Le calcul doit revenir à : Bénéfices de production + Salaire journalier x nombre de jours travaillés hors échoppe

Le bénéfice de production comprenant les bénéfices liés à la vigne ainsi qu'aux jours de travail dans l'échoppe, et donc résultat de ce calcul donnera de que gagnera un caviste à l'aide de son échoppe mais aussi d'un champs.
Ces précisions ne sont pas futiles car la comparaison des 23,6 écus par jour de votre calcul doivent déjà être un peu réduit, mais en plus ceux ci doivent etre comparés aux gains d'un salaire d'un autre artisan augmenté des bénéfices d'un champ. Donc à la vingtaine d'écu environ que peuvent se faire les artisans, je n'irais pas jusqu'à affirmer qu'ils se font tous 23 écus par jour n'ayant aucune données fiables la dessus, il faut ajouter les 3 à 6 écus, je prend volontairement une fourchette large car ceci dépend de la culture choisie, qu'un champ peut donner.


Dans le sens inverse, il faut bien voir que le salaire de la mine est généralement un salaire faible, les embauches permettant souvent d'obtenir un salaire un peu plus haut.

De plus, votre calcul part du postulat que le caviste produit lui même son raisin et ne fait du vin qu'avec le fruit de sa propre vigne uniquement. Hors, il est possible a un caviste d'acquérir du raisin sur le marché pour produire du vin et augmenter ainsi le nombre de jour passer dans son échoppe, dans laquelle son salaire sera plus conséquent.

Prenons l'exemple de ce jour, nous avons sur le marché 19 livres de raisin à 9,5 écus la livre. Si le duché peut fournir les tonneaux à 10 écus en échange de vin à 89 écus, cela donnerai avec un raisin a ce prix un salaire pour le caviste de 22 écus. Un salaire tout a fait normal en somme, sous condition d'obtenir les tonneaux bien évidemment.

Le caviste est je vous l'accorde cependant défavorisé par rapport à d'autres échoppe car la production de vin doit être limitée en raison de la faible demande, et donc le caviste ne pourra jamais travailler aussi souvent dans son échoppe qu'un forgeron ou qu'un charpentier par exemple, certains artisans ayant même la possibilité de travailler à la construction d'hôtel et des ports même si ce dernier reste assez ponctuel. Il devrait donc pouvoir gagner plus sur ses ventes que 21 ou 22 écus, puisque ne pouvant avoir ce salaire que quelques rares jours par mois, à condition en plus qu'il arrive a vendre ce vin.

En conclusion je trouve aussi que ce prix est faible, et le gain que le duché devrait faire sur ces transactions devrait être minime afin de ne pas pénaliser les cavistes. Quand je vois comme il est difficile de se procurer certains produits de luxe, quand je vois les prix auxquels ceux ci sont parfois proposés, je trouverais dommage de le brader ainsi comme s'il n'avait de qualité que dans une sorte d'exclusivité commerciale permettant un profit sur mais au détriment des producteurs et de la renommé même de notre vin.

_________________
en refonte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sturn
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 2741
Localisation : Dijon
Date d'inscription : 11/01/2009

MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   Jeu 4 Nov - 19:13

bonjour Dame Della et messire Flaiche.
Alors certes le vin à 89 écus ce n'est pas très élevé mais en aucun cela n'est pas chère. J'ai moi même fait les calculs des produits de luxe pour la nouvelle grille ducal. Pour qu'un caviste gagne 20 écus lorsqu'il travaille dans son échoppe en achetant le tonneau à 12 écus et les raisins à 9.5 écus, qui sont environs les prix actuelles sur les différents marché de Bourgogne, il peut vendre son vin à 89 écus.
Alors certes pour prendre une échoppe pour faire des produits de luxe il faut déjà avoir eu une autre échoppe. Il y a donc des frais de transformation. Mais il faut savoir que la filière du luxe à beaucoup évolué. Je peux vous le certifier vu que j'étais un des tous premiers vigneron et caviste de Bourgogne. On ne vend plus le vin à 125 comme au début. A vrai dire on ne vent plus beaucoup de vin. Il y a donc un engorgement en vins dans les propriétés et les marchés. Donc inévitablement il faut exporter le vin. Mais on ne peux pas exporter un vin à 100 écus car plus personne n'en achète au dessus de 110 écus. Le problème c'est que qui dit exportation dit coût de transport. Pour vendre un vin chère il faut allé loin. Mais le voyage coûte chère et il est donc difficile de payer un voyage quand on achète un vin à 100 écus.
Donc si le vin est à 89 écus c'est que c'est déjà pour harmoniser les salaires par rapport aux autres filières et de plus un prix d'achat bas permet un prix de vente plus bas donc plus de vente. Le but d'une filière sa reste de produire et de vendre ses produits. Or actuellement les produits de la filière du luxe se vendent mal. Il faut donc faire certains sacrifices pour pouvoir vendre et produire à nouveau.

se tournant vers CaptainRad
Oui c'est vrai que le prix des tonneaux sont assez chère. Mais déjà 12 écus c'est plutôt un bon prix. Après je pense que le plus simple c'est que les cavistes se mettent eux mêmes directement en relation avec des charpentiers pour négocier des prix plus attractif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domaine-virloinval.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Informations sur la coopérative   

Revenir en haut Aller en bas
 
Informations sur la coopérative
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serment des vignerons et caviste de la coopérative
» Informations sur la coopérative
» [Débat/Idée] Coopérative Brigande.
» CR 09/07/2012 Norenberc / Yggdrasil
» Article 3 : Coopérative forestière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des ducs de Bourgogne :: Aile des Maires :: Accueil Coopérative Viticole Bourguignonne-
Sauter vers: