Palais des ducs de Bourgogne

Des murailles fortes, un palais imposant et tortueux, des clochers et beffrois innombrables... De très loin le voyageur devine que la Cité de Dijon est le siège d'un puissant et riche duché.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Theudbald
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 1978
Localisation : Irancy, ou Tonnerre
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Jeu 22 Avr - 19:13

Ingeburge a écrit:
Tout était réuni pour qu'Ingeburge pique un somme : une cérémonie où il ne se passait rien – ou à peine – des nobles languissants, des courriers arrivant cahin-caha quand on daignait les transmettre, un héraut mourant, un Vicomte de Mellecey frappé de surdité ou de mutisme provoquant un retard que l'on pourrait qualifier d'Eyjafjöll-esque.

Fort heureusement pour le bon déroulement de la corvée, deux événements vinrent tirer la Duchesse d'Auxerre de ses soporifiques constatations : tout d'abord, l'apparition d'un page qui s'agenouilla devant elle et lui tendit des fleurs jaunes. Heurtée par cette débauche de couleurs, elle les prit tout de même, écoutant à peine les balbutiements du jouvenceau mais percevant tout de même le nom de celui qui se faisait fort de lui offrir cet échantillon de nature. Embarrassée tant par le bouquet, que par sa couleur que par le geste, elle murmura un inaudible remerciement et posa à nouveau les yeux sur le Seigneur de Dennevy – car c'était à lui qu'elle devait ce présent – songeuse. Mais elle n'eut pas le loisir de s'intéresser sur cette énième bizarrerie d'Olivier car un messager venait lui remettre un autre pli. Elle récupéra la lettre non sans avoir indiqué à l'homme qu'il trouverait de quoi se restaurer dans les cuisines et, bien éveillée, elle déclara, brisant un silence qui commençait à se faire pénible :

— Le Vicomte de Mellecey semblant être frappé d'un mal des plus terribles l'empêchant de s'approcher de son suzerain, j'invite le Duc d'Amboise à s'avancer jusqu'au trône ducal.

Sans un regard de plus pour l'assemblée, elle se replongea dans la contemplation des fleurs, ne sachant trop comment interpréter cette marque d'attention? Etait-ce pour s'excuser de lui avoir dérobé tantôt son siège? Etait-ce pour faire amende honorable tant pour leur rencontre imprévu que pour tous les événements du passé les ayant mis aux prises? Elle ne savait que penser et elle préféra se concentrer sur ce qu'elle ferait du bouquet. Les fleurs coupées faneraient, à coup sûr, il lui fallait trouver qu'en faire... Son regard accrocha son gobelet et elle se demanda, le plus sérieusement du monde, si les fleurs et le vin feraient bon ménage...

Ingeburge a écrit:
Et puis non, zut à la fin, certains ayant décidé d'y mettre de la mauvaise volonté, elle n'allait pas se mettre davantage en frais. Elle en avait assez, plus qu'assez même et son maître quant à lui allait finir par passer de vie à trépas s'il ne se retirait pas au plus tôt.

Gardant toujours le bouquet en mains, Ingeburge se leva et se leva pour la dernière fois pour faire appel, la prochaine fois qu'elle le ferait, ce serait pour clore une cérémonie dont personne n'avait au final rien à faire, ou si peu, et elle déclara fortement, jetant à nouveau un coup d'œil à sa liste des nobles s'étant déplacés :

— Doivent encore passer : les Ducs d'Amboise, de Corbigny et de Saint-Fargeau, le Vicomte de Mellecey et la Baronne de Cruzy-le-Châtel. Que chacun s'avance à son tour, en prenant bien évidemment soin de ne pas bousculer celui qui l'a précédé et de laisser le duc faire réponse.

Et foutrement en colère – au point que son visage d'ordinaire indifférent commençait à montrer son irritation grandissante – elle se rassit, ses doigts se mettant à ôter convulsivement les pétales des fleurs posées en son giron. Entre cette cérémonie et l'Armorial sur lequel elle passait tant d'heures, les nobles de Bourgogne, elle les aimait à ce moment précis un peu, beaucoup, passionnément, à la folie... PAS DU TOUT!

Maathis a écrit:
Le vicomte de Mellecey semblait s'être assoupi dans le coin où il s'était assis. Le voyage... ou l'âge ? Il n'aurait pu le dire lui-même ! Toujours est-il qu'arrivant son tour, le héraut ayant appelé une demi-douzaine de fois, il n'avait pas même levé un cil. Ah ! Que ne le laissait-on sommeiller en paix ! Il avait appris à dormir n'importe où n'importe quand, de ses nombreux voyages. Cette habitude de jeunesse, fort utile à cette époque, ne l'était plus guère, sauf pour éviter d'écouter une trop longue cérémonie...

Ouvrant un œil, puis deux, le vicomte se rappela. Ah oui, Eusias duc, cérémonie, allégeance tout ça... Maathis se dressa, puis s'avança devant l'assemblée noble, prit son air sérieux, ne voulant ni par sa nonchalance blesser le duc en qui il avait confiance, ni paraître un brin agacé par la vingtième cérémonie d'allégeances qu'il avait eu à vivre en répétant la même chose comme si jamais les dix-neuf autres fois, personne ne l'eût écouté.

Il tira donc au clair son épée et la prenant, comme le voulait la coutume qu'il suivait depuis si longtemps dans ses phalanges nues en s'avançant debout devant le trône et fixant son nouveau suzerain solennellement, et reprit le serment auquel il s'était attaché, mot pour mot :


Nous, Athanase Serwane Damase Basile Maathis, vicomte de Mellecey et seigneur de Pisy, tutélaire de la Toison d'Or, renouvelons, en tant qu'il est de besoin, notre serment d'attachement et de dévouement à la couronne de Bourgogne, et en son représentant légitimement élu, l'assurant comme il a toujours été, de notre indéfectible fidélité, de notre infrangible aide et de notre incorruptible conseil. Que félon soyons déclaré, si jamais faillissions...

Vingt !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusaias
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 37
Localisation : Derrière chaque buisson
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Jeu 22 Avr - 20:34



Ah la patience, le balbuzard n’en était guère doté, mais pour cette journée il dût faire comme si. Il entendit puis attendit… un long moment… un très long moment… avant de voir le Brave Maathis se diriger vers lui afin de renouveler son serment. Le vieillissant mais toujours fameux, présentait arme en se répétant. Eusaias souriait et en prenant soin de ne pas se blesser donna le baiser de paix à l’Autunois.

Maathis, vicomte de Mellecey et seigneur de Pisy, la Bourgogne à toujours été fière de vous et vos travaux. C’est pourquoi, avec joie, nous 25eme Duc de Bourgogne renouvelons ce lien qui vous uni à la couronne de Bourgogne. En ce jour de Mars, nous Eusaias Blanc-Combaz, Riche Duc, vous jurons protection, justice et subsistance.

Maathis avait été un exemple pour beaucoup de monde et le fraichement duc de Bourgogne ne pouvait que se réjouir de le voir toujours fidèle à leur Terre.






Code:
[img]http://img638.imageshack.us/img638/1594/eusaiasrenforcement.jpg[/img]

[i]Ah la patience, le balbuzard n’en était guère doté, mais pour cette journée il dût faire comme si. Il entendit puis attendit… un long moment… un très long moment… avant de voir le Brave Maathis se diriger vers lui afin de renouveler son serment. Le vieillissant mais toujours fameux, présentait arme en se répétant. Eusaias souriait et en prenant soin de ne pas se blesser donna le baiser de paix à l’Autunois.[/i]

[b]Maathis, vicomte de Mellecey et seigneur de Pisy, la Bourgogne à toujours été fière de vous et vos travaux. C’est pourquoi, avec joie, nous 25eme Duc de Bourgogne renouvelons ce lien qui vous uni à la couronne de Bourgogne. En ce jour de Mars, nous Eusaias Blanc-Combaz, Riche Duc, vous jurons protection, justice et subsistance.[/b]

[i]Maathis avait été un exemple pour beaucoup de monde et le fraichement duc de Bourgogne ne pouvait que se réjouir de le voir toujours fidèle à leur Terre.[/i]

[img]http://img715.imageshack.us/img715/7824/eusaiasbourgogne2200px.png[/img]



(Navré je fais court, mais le temps risque de manquer sinon...)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingeburge
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 4922
Age : 100
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Mer 28 Avr - 2:04

Poupounet a écrit:
Depuis sa BAFFE elle resta sur le côté de l'estrade, le surveillant. Elle restait là non pas pour lui mais parce qu'elle se devait d'assister à la cérémonie. Elle se devait d'être présente afin d'avoir un même retour de la part du conseil et des gens en général. Sans compter qu'elle n'avait jamais assisté à des allégeances et voir celle d'Eusaias allait surement être assez comique.

Aussi elle s'installa au final sur le coté afin d'observer le vas et viens des nobles.

Asdrubaelvect a écrit:
C'était son tour... Mais quelle cacophonie !
Si sa jeune fille ne l'y avait pas -presque- contraint, il aurait fait allégeance par lettre, voilà qui lui aurait évité une longue journée d'inutilité à affirmer par des mots ce qu'il avait mis en œuvre depuis plusieurs années dans les faits.
Il s'avança devant le Duc et récita d'un ton tout aussi monocorde que monotone :


Nous vous prêtons allégeance pour nos terres d'Avallon et de Sombernon. Nous vous jurons donc conseil, soutien et aide pour votre mandat.

La rapidité du serment traduisant la forte envie de s'en retourner chez lui, loin de l'inutilité ambiante et de ces cérémonies d'allégeances devenues aseptiques avec le temps.

Ingeburge a écrit:
Qui faisait quoi? Allez savoir, tout ce que constatait Ingeburge, c'était que tout avançait lentement et que depuis son appel collectif, seuls le Vicomte de Mellecey et le Duc d'Amboise avaient pu faire entendre leurs voix. Devaient donc encore s'exprimer, en dehors d'elle-même, trois nobles.

Ce fut à ce moment qu'il y eut du mouvement – mais à peine, tout était en retenue – à ses côtés et son maître lui signifia* qu'il était temps de procéder à la fermeture des portes. Souriant à demi car elle reconnaissait bien là le sens du devoir du héraut – seule la mort pourrait le faire cesser d'agir – la docile poursuivante appela Aubin et lui répéta, en murmurant, la consigne. Puis, elle posa son regard indifférent sur le duc, attendant la suite des événements.


------
* Accord du JD Theudbald pour faire agir son personnage.

Aubin Fichot, incarné par Ingeburge a écrit:
BAM.

Bruit des deux lourdes portes qui se referment, mues par un Aubin Fichot décidément en très grande forme.

Bruit des deux lourdes portes signifiant que nul ne peut désormais entrer en salle du trône, qu'il soit noble ou simple message d'un d'entre eux.

Bruit des deux lourdes portes ne marquant pas pour autant la fin de la cérémonie car certains doivent encore passer.

Bruit des deux portes définitivement closes par un Aubin Fichot qui retourna ensuite se placer derrière la délégation héraldique bourguignonne qui lui avait donné consigne d'agir ainsi.

_________________

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archidioceselyon-rr.lightbb.com/index.htm
Theudbald
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 1978
Localisation : Irancy, ou Tonnerre
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Lun 3 Mai - 0:33

Theognis a écrit:
Trouve les portes closes, alors qu'il se rendait à la salle du trône pour l'allégeance coutumière au Duc. Poings sur les hanches, s'exclame:

Elle est bien bonne, celle-là! Dois-je prendre ma hache pour défoncer la porte, ou me laisseras-t-on entrer?

Vaxilart a écrit:
Après que le Duc Asdrubaelvect eut réponse à son allégeance. Le Duc, désormais las de la longueur de la cérémonie s’avança vers le Duc.

-Votre Grasce, devant Dieu et St-Bynarr, je vous assure pour les fiefs d’Auxonne et de St-Fargeau ma loyauté, mes conseils, et mon aide militaire.

Que d’Arquian mettre sa main sur ma bourse si à ce serment de défaillis!


Et intérieurement que Dieu l’en préserve!

Theudbald a écrit:
Le soir était arrivé, les portes étaient refermées, le héraut consulta péniblement le nobiliaire.
La plupart des absents avaient envoyé des lettres de demande d'allégeance, et celle-ci seraient étudiées dans la nuit, lors de l'habituelle séance privée qui devait avoir lieu avec le Riche Duc. Il remarqua deux noms auxquels il n'y avait rien de noté. Les valets bleus n'avaient rapporté aucun courrier et n'avaient pas non plus enregistré leur entrée au Palais des Ducs.

Morkail et Theognis.

De sa main gauche, il annota dans la marge
Default d'allegiance ?. Il conviendrait de vérifier plus tard l'exactitude de ce fait et de déclarer l'abandon des fiefs concernés, le cas échéant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusaias
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 37
Localisation : Derrière chaque buisson
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Ven 7 Mai - 8:51

Salade ! Avait envie d’hurler le Duc. Salade, comme dans le jeu du foulard, lorsque tout le monde doit s’en mêler. Salade comme, finissons en vite fait avant d’aller retrouver nos assiettes. Salade comme foutaise aussi… Mais de cette idée, nul mot ne fut dit et ce fut avec sagesse que le balbuzard décida de continuer la cérémonie. Il salua de vive voix le duc Asdrubaelvect avec l’eternel réponse :

En ce jour de Mars, nous Eusaias Blanc-Combaz, Riche Duc, jurons, à vous Asdrubaelvect et pour vos terres d’Avallon et Sombernon protection, justice et subsistance.

Tape sur l’épaule Dijonnaise, baiser de paix et au suivant de celui qui suivait le suivant du précédent ! C’est que ça faisait la queue aujourd’hui pour avoir le Eusaiesque baiser. Le Duc Vaxilart s’avança à son tour et rebelote. Ah non… Le serment tait plus original, étant donné qu’il mettait un troisième larron en compte. D’ailleurs, où se trouvait Arquian ?

Votre Grace, Je prends bonne note de votre serment. Je dois avouer que de savoir la main d’Arquian suspendue au dessus de ses bourses doit être pour vous facteur de motivation pour ne pas faillir…

Un sourire de biais sur le visage du piaf.

… et c’est pourquoi en ce jour nous, Grand Lion, vous jurons protection, justice et subsistance pour la durée de notre mandat.

Bisous, tape sur l'épaule et dix de der !



Code:
[img]http://img638.imageshack.us/img638/1594/eusaiasrenforcement.jpg[/img]




[i][size=18]Salade ! [/size]Avait envie d’hurler le Duc. [size=18]Salade[/size], comme dans le jeu du foulard, lorsque tout le monde doit s’en mêler. [size=18]Salade[/size] comme, finissons en vite fait avant d’aller retrouver nos assiettes. [size=18]Salade[/size] comme foutaise aussi… Mais de cette idée, nul mot ne fut dit et ce fut avec sagesse que le balbuzard décida de continuer la cérémonie. Il salua de vive voix le duc Asdrubaelvect avec l’eternel réponse :[/i]

[b]En ce jour de Mars, nous Eusaias Blanc-Combaz, Riche Duc, jurons, à vous Asdrubaelvect et pour vos terres d’Avallon et Sombernon protection, justice et subsistance.[/b]

[i]Tape sur l’épaule Dijonnaise, baiser de paix et au suivant de celui qui suivait le suivant du précédent ! C’est que ça faisait la queue aujourd’hui pour avoir le Eusaiesque baiser. Le Duc Vaxilart s’avança à son tour et rebelote. Ah non… Le serment tait plus original, étant donné qu’il mettait un troisième larron en compte. D’ailleurs, où se trouvait Arquian ?[/i]

[b]Votre Grace, Je prends bonne note de votre serment. Je dois avouer que de savoir la main d’Arquian suspendue au dessus de ses bourses doit être pour vous facteur de motivation pour ne pas faillir…[/b]

[i]Un sourire de biais sur le visage du piaf.[/i]

[b]… et c’est pourquoi en ce jour nous, Grand Lion, vous jurons protection, justice et subsistance pour la durée de notre mandat. [/b]

[i] Bisous, tape sur l'épaule et dix de der ![/i]


[img]http://img715.imageshack.us/img715/7824/eusaiasbourgogne2200px.png[/img]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theudbald
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 1978
Localisation : Irancy, ou Tonnerre
Date d'inscription : 31/07/2009

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Ven 7 Mai - 17:09

Theudbald a écrit:
Un regard sur le nobiliaire. Il restait à entendre Monseigneur Virgile d’Erbamtour, Sa Grâce Erik de la Josselinière, Dame Angelyque de Montestier-Mirandole.
Et la duchesse d'Auxerre pour la fin, puisqu'elle devait officier.

D'une voix éraillée, il déclara :


Q-que le suivant s'avance, je vous prie.

Angelyque a écrit:
La Baronne regarda à gauche...à droite...et se dépêcha d'approcher du trône avant que le Tri-pé-pair ne s'avance, il avait le chic pour faire durer son serment durant des plombes.

Tout en s'approchant du Duc, elle coula en sa direction un regard lumineux, pestant interieurement contre son pudibond de père, alors que celui-là même fréquentait les lieux les plus luxurieux la nuit....mais bien entendu, elle devait faire mine de ne pas savoir afin de ne pas subir son courroux.

Elle regrettait de n'avoir pu garder sur elle sa jolie robe, d'autant plus que le Duc avait semblé apprécier, si ce n'était l'Evesque qui le tenait à l'oeil, il lui aurait surement demandée de s'approcher un peu plus... finalement elle le trouvait ensorcelant ce Duc qui l'avait bien des fois fait tourner en bourrique....

Elle s'inclina devant lui dans une charmante courbette et jura


Nous, Angelyque, nous vous prêtons allégeance pour notre baronnie de Cruzy le Chastel. Nous vous jurons donc conseil, soutien et aide pour votre mandat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eusaias
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 37
Localisation : Derrière chaque buisson
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Lun 10 Mai - 15:01

L’astre solaire qui se levait en même temps que le Balbuzard et se couchait quelque peu avant lui, avait parcouru un bon bout de son chemin quotidien quand la Baronne réapparu. Eusaias, des yeux malins braqués sur elle, acquiesça d’un sourire les allégeances faites par celle qu’il aimerait rendre bien plus frivole. Bien que moins aguicheur sa nouvelle tenue restait bien agréable à regarder. Le Balbuzard donna l’accolade à la Joinvilloise et ponctuant d’un :

Nous Riche Duc, en ce jour, promettons à la jolie baronne de Cruzy le Chatel, protection, justice et subsistance et ceci pour la durée de notre mandat.

Il aurait fort bien parlé de gages et d’accords financiers, mais il se tut et porta ses lèvres sur celles de la baronne. Enfin un baiser à une autre dame !



Code:
[img]http://img638.imageshack.us/img638/1594/eusaiasrenforcement.jpg[/img]


[i]L’astre solaire qui se levait en même temps que le Balbuzard et se couchait quelque peu avant lui, avait parcouru un bon bout de son chemin quotidien quand la Baronne réapparu. Eusaias, des yeux malins braqués sur elle, acquiesça d’un sourire les allégeances faites par celle qu’il aimerait rendre bien plus frivole. Bien que moins aguicheur sa nouvelle tenue restait bien agréable à regarder. Le Balbuzard donna l’accolade à la Joinvilloise et ponctuant d’un :[/i]

[b]Nous Riche Duc, en ce jour, promettons à la jolie baronne de Cruzy le Chatel, protection, justice et subsistance et ceci pour la durée de notre mandat.[/b]

[i]Il aurait fort bien parlé de gages et d’accords financiers, mais il se tut et porta ses lèvres sur celles de la baronne. Enfin un baiser à une autre dame ![/i]


[img]http://img715.imageshack.us/img715/7824/eusaiasbourgogne2200px.png[/img]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingeburge
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 4922
Age : 100
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Ven 14 Mai - 1:47

Ingeburge a écrit:
La Poursuivante d'Armes de Bourgogne qui avait décidé de ne plus se mettre en frais au vu de l'enthousiasme des présents avait donc laissé faire, observant d'un œil éteint le ballet des derniers intervenants. Et parce que cette manière de faire ne devait guère plaire à son maître, celui-ci s'anima quelque peu et invita les retardataires à se presser un peu. Cette activité renaissante chez son vassal ranima quelque peu la Duchesse d'Auxerre qui se gourmanda in petto de ne s'être point montrée attentive jusqu'au terme de la cérémonie.

Se redressant, elle suivit l'allégeance de la Baronne de Cruzy-le-Châtel, son visage marmoréen et boudeur se voilant d'une moue écœurée, bientôt, ce serait à son tour. Mais avant...

Mais avant :

— Le Duc d'Anj...
Interruption, juste à temps, le Pair-sifleur n'apprécierait guère :
— ... de Corbigny est invité à s'avancer jusqu'au trône.
Theognis a écrit:
Il glissa une lettre sous la porte.

Citation :
Moi, Theognis Montereau, Baron d'Arquian et de Seignelay, prête allégeance au Duc de Bourgogne Eusaias, jurant sur ma vie de lui donner assistance et conseil sous le sceau d'une irréfragable fidélité.

Absolument,

Erikdejosseliniere a écrit:
Puisqu'il en fallait bien un dernier, il serait celui-là ! Il lui avait semblé que tous les autres y étaient passés à cette sempiternelle bouffonnerie des allégeances, bien que totalement endormi sur la fin. Mais c'est que la journée était déjà fort avancée, qu'il n'avait rien pu manger ni surtout boire, et qu'à force, quelques soient les tentatives de son amie Angélyque et de quelques autres pour mettre un peu d'ambiance, d'Eusaias pour s'appliquer au mieux à la tache, tout cela avait décidément de moins en moins de sens et de vie. Que la hérauderie ne pouvait-elle, une bonne fois pour toute, décider que la noblesse ferait allégeance au Duché, et non au dépositaire momentané du trô, et tout le monde s'en porterait bien mieux, à commencer par l'estomac et le foie du tri. Enfin... Puisqu'il en fallait un dernier.

Erik, encore un peu ensommeillé d'avoir tant attendu que son tour arrive, se leva à l'appel de la Cerbère Héraldique, s'approcha au devant de son duc, visiblement lui aussi fort fatigué par la prestation, posa genou au sol et prononça, presque mécaniquement, des paroles qu'il ne parviendrait décidément jamais à se souvenir ni à prononcer de la manière rituelle :


Nous, Erik de Josselinière, Duc de Corbigny, duc consort d'Anjou malgré nous, duc de Chateau-Gonthier et Seigneur de Croixille par la grâce de notre épouse, Pair de France par celle de notre Roy, vous prêtons, à vous, Eusaias, Duc de Printemps et de Bourgogne, Balbuzard indomptable, allégeance pour le seul domaine qui vaille véritablement à mon coeur, celui qui me fut confié pour service rendu à notre commun duché. Nous vous promettons de vous assurer, quoi qu'il puisse vous arriver dans les jours et les mois à venir, le gîte et le couvert, mon bras armé, malgré l'âge avançant, bon vin si vous avez soif, quelques mots ici ou là s'il nous apparaissait qu'on vous ment, qu'on vous trompe ou que l'on tache de vous séduire malicieusement. Nous vous redisons ici-même que si nous estimions que vous ne gouverniez point notre Belle Bourgogne ainsi qu'elle le mérite, vous savez ma bouche assez prompte et assez franche pour vous l'exprimer face à face, quelques puissent en être les conséquences. Nous affirmons que nous jurons tout ceci sans l'ombre d'une hésitation, vous sachant bien assez doué pour ne pas vous laisser aller à vos antiques travers et trop direct pour ne pas répondre à l'affront par un autre affront, mais dans les règles de l'honneur et des devoirs physiologiques imposées par votre virilité.

Bref silence, déglutition instinctive et nécessaire après ces premières phrases, regard amical vers le Duc, et l'on en termine avec cette plaie bimestrielle :

Sous le ciel d'Aristote, je jure de respecter cette parole pour autant que je ne me sente moi-même trompé par vous, ou encore relaxe de ma parole par vos propres soins ou par des mensonges ou des tromperies dignes de femelles humeurs, ce que vous n'avez évidemment point, ou que vous ne vous détourniez de la seule vraie Foi ! Voilà, votre Grace ce que je souhaitais jurer devant vous et devant la noblesse de notre province. Que Christos vous prête longue vie !

Le genou toujours posé sur les froides dalles du Palais Ducal, un bras replié, le poing contre la poitrine, l'autunois attendit tout aussi patiemment que tous les autres avant lui que l'insaisissable Eusaias lui réponde... Mais bon diou qu'il faisait soif !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archidioceselyon-rr.lightbb.com/index.htm
Eusaias
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 37
Localisation : Derrière chaque buisson
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Dim 16 Mai - 4:24

Le pé-Paire s’avança après, ce moment silence que le balbuzard avait interprété comme un hommage de la noblesse, à l’un des pères Bourgogne et néanmoins pairs de France. Erik de Jossilinière, le génie Autnois. Erik incarnait le parfait bourguignon, loyal, hardi et pieu il était doté d’un génie et d’un verbe « Cardinalesque ». Mais Erik était bien plus que tout cela aux yeux du Duc. Il était son ami, un confident, la voix de la bonne conscience. C’est avec un regard ému, reconnaissant qu’il regarda le Grand Bourguignon lui porter allégeance. Une main amicale se porta sur l’épaule du Tri-omphant.

Allons debout mon ami. Un homme de ton gabarit ne devrait poser genou au sol devant le Très Haut seulement. Mais prions pour que tu ne sois pas présenté à lui tout de suite, la Bourgogne a trop besoin de toi encore.

L’aidant à se relever.

Nous Eusaias, Riche Duc, de part ce geste sans ambiguïté nous te promettons de t’apporter en tout temps, Justice protection et subsistance.

Il lui donna le baiser et l’accolade sans autre commentaire. Après tout, les deux hommes se connaissaient assez pour savoir ce que pensait l’autre. Nul besoin de mot lorsqu’une franche tape sur l’épaule faisait résonner leur amitié.

BAM !

Celle-ci résonnerait à travers le royaume.







Code:


[img]http://img638.imageshack.us/img638/1594/eusaiasrenforcement.jpg[/img]



[i]Le pé-Paire s’avança après, ce moment silence que le balbuzard avait interprété comme un hommage de la noblesse, à l’un des pères Bourgogne et néanmoins pairs de France. Erik de Jossilinière, le génie Autnois. Erik incarnait le parfait bourguignon, loyal, hardi et pieu il était doté d’un génie et d’un verbe « Cardinalesque ». Mais Erik était bien plus que tout cela aux yeux du Duc. Il était son ami, un confident, la voix de la bonne conscience. C’est avec un regard ému, reconnaissant qu’il regarda le Grand Bourguignon lui porter allégeance. Une main amicale se porta sur l’épaule du Tri-omphant.[/i]

[b]Allons debout mon ami. Un homme de ton gabarit ne devrait poser genou au sol devant le Très Haut seulement. Mais prions pour que tu ne sois pas présenté à lui tout de suite, la Bourgogne a trop besoin de toi encore. [/b]

[i]L’aidant à se relever.[/i]

[b]Nous Eusaias, Riche Duc, de part ce geste sans ambiguïté nous te promettons de t’apporter en tout temps, Justice protection et subsistance.[/b]

[i]Il lui donna le baiser et l’accolade sans autre commentaire. Après tout, les deux hommes se connaissaient assez pour savoir ce que pensait l’autre. Nul besoin de mot lorsqu’une franche tape sur l’épaule faisait résonner leur amitié.[/i]

[size=18][color=blue]BAM ![/color][/size]


[i]Celle-ci résonnerait à travers le royaume.[/i]



[img]http://img715.imageshack.us/img715/7824/eusaiasbourgogne2200px.png[/img]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ingeburge
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 4922
Age : 100
Localisation : Auxerre
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Mar 18 Mai - 18:20

Ingeburge a écrit:
Ou simplement dans la tête de plus en plus douloureuse de la Duchesse d'Auxerre.

Celle-ci, fatiguée et lasse, les tempes vrillées par une migraine de plus en plus aigüe n'en pouvait plus et n'attendait qu'une chose : pouvoir prêter allégeance à son tour, clore la cérémonie et enchaîner avec la corvée des réponses aux allégeances épistolaires. Alors, cette claque sur l'épaule, cette bourrade virile résonna pour elle comme un coup de gong l'invitant à se lever et à débiter son serment.

C'est donc pressée d'en finir et encore plus ennuyée que de coutume que la Duchesse d'Auxerre se remit sur ses pieds et se dirigea vers le trône. Elle ne s'avança guère que de quelques pas, peu désireuse de se trouver à proximité immédiate de son suzerain et s'ouvrant ainsi un plus large champ en cas de retraite précipitée. Elle avait vu, elle ne les avait que trop vus, les baisers de paix administrés de force aux rares femmes de l'assemblée, elle ne serait pas la troisième.

Ainsi placée à un distance conséquente du Balbuzard, la Prinzessin déclara d'une voix ferme et légèrement haussée afin qu'on l'entende clairement :

— Moi, Ingeburge, Duchesse d'Auxerre, prête allégeance à l'aristotélicienne Couronne de Bourgogne et jure fidélité à son titulaire, vous, Eusaias, à qui je vous promets conséquemment aide, service armé et conseil.

Hop, plus qu'à attendre la ducale réponse et ce serait fini.

Promis.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://archidioceselyon-rr.lightbb.com/index.htm
Eusaias
Squatteur invétéré
Squatteur invétéré
avatar

Nombre de messages : 3183
Age : 37
Localisation : Derrière chaque buisson
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   Mer 19 Mai - 7:26

L'ennui ayant pris place de l'envie, le Balbuzard ne tenta même pas de faire rapprocher Auxerre.

Tres bien Auxerre, nous vous jurons donc protection, justice et subsistance en retour.

Amen !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] Cérémonie d'allégeance au Duc (27 mars 1458)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Baptêmes du 21 Mars 1458.
» Recouvrement amende pénale - Gabrielles - 19 mars 1458 (EC)
» [Régio] Saint Lô : 28 Mars
» [HRP]Cérémonie vassalique
» Week-end jeux à Rambouillet les 26 et 27 mars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palais des ducs de Bourgogne :: Château de Dijon :: Salle de Réception-
Sauter vers: